Rechercher

La révolution sur le marché des étiquettes alimentaires.

La hausse des prix des matières premières nécessaires à la fabrication des étiquettes, telles que les films, les polymères et les encres, a accru la pression sur les prix des fabricants d'étiquettes alimentaires. Christophe Perrot, membre de l'Alliance nationale des fabricants d'étiquettes adhésives (UNFEA), a expliqué: «Cette tension est renforcée par le fait que les industriels du secteur impose une réactivité et des délais d’approvisionnement de plus en plus courts.»


Face à ce type de concurrence et à une demande croissante, les industriels misent sur l'innovation et la différenciation pour promouvoir leurs produits. Quatre grandes tendances ont émergé: une meilleure commodité d'étiquetage, les aspects marketing, les performances du système de traçabilité et les services qui aident les fabricants à s'adapter aux évolutions des réglementations. Par conséquent, certains fabricants mettent la commodité des étiquettes en premier lieu, principalement pour répondre à la demande croissante des consommateurs. En particulier, ces derniers préfèrent de plus en plus les étiquettes refermables afin que les aliments puissent être facilement transportés. Cette tendance suit la tendance de développement des snacks.




Une personnalisation croissante des étiquettes alimentaires.


Au lieu de cela, certains fabricants se concentrent sur les aspects marketing du développement d'étiquettes. Pour cela, les industriels de l'agroalimentaire sont de plus en plus exigeants, ils souhaitent que le label soit le plus proche possible de l'image que le produit veut véhiculer. Les consommateurs exigent que leurs produits et emballages soient de plus en plus personnalisés. L'année dernière, les marques Coca-Cola et Peanut Butter ont lancé une campagne de marketing qui permet aux consommateurs d'acheter des bouteilles de Coca-Cola ou des options de beurre de cacahuète en conserve portant leur nom via Internet ou directement dans certains supermarchés. Une opération a été un grand succès. À tel point que Coca-Cola a répété cette expérience cette année et fourni plus de noms.



Le marketing multisensoriel, encore naissant, devrait également se développer dans les années à venir ce qui pourrait avoir des conséquences sur le marché des étiquettes. Mais déjà, des études ont montré l’importance de l’odorat ou de la vue pour le choix d’un packaging traditionnel. Ces recherches ont notamment prouvé que les couleurs évoquaient des odeurs, qui rappelaient elles-mêmes des produits au consommateur. Afin de concevoir une étiquette représentant au mieux un produit, il faut ainsi prendre en compte tous ces critères.


Chez Médiastic, nous sommes prêts pour cette révolution et produisons déjà des étiquettes odorantes, de plus notre service graphismes met tout en oeuvre pour construire une vraie images de marques autour de vos étiquettes.





46 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout